Gouvernance participative des aires marines protégées du Sénégal

optimized-p1040223

Par: Aissatou Niasse

Organisation: Direction des Aires Marines Communautaires Protégées Senegal

Site: Senegal

Publié: 02 Juillet 2019

Photo: Nettoyage déchets plastiques par la population riveraine de l’Aire Marine Protégée d’Abéné en Casamance (Sénégal) © Paul Moise Diedhiou

Résumé: La gouvernance participative est une nouvelle expérience développée par le Sénégal dans le processus d’organisation, de mise en place et de gestion de son réseau d’aires marines protégées. Cette démarche permet de mieux concrétiser ses engagements par rapport aux conventions internationales auxquelles il a souscrit telle la convention sur la biodiversité adopter en 1994 et de passer d’un modèle de gestion régalienne à un processus participatif lui permettant de transférer ses compétences aux collectivités territoriales pour la gouvernance de leurs ressources naturelles. C’est un processus itératif et participatif encouragé et accompagné par l’Etat pour permettre aux communautés locales porteuses d’initiatives, de créer et gérer des aires protégées comme outil de gestion durable des ressources naturelles et de partage juste et équitable des retombées.

Dans le but de partager la richesse de connaissances mondiales en Gestion Intégrée des Océans (GIO) avec les 22 pays de la région de la Convention d’Abidjan, le projet Mami Wata exploite des solutions existantes de Gestion Intégrée des Océans précédemment implémentées avec succès. Les Solutions Bleues présentées ici font partie du Portail de Solutions Marines et Côtières de la plateforme PANORAMA. Ces solutions sont apportées par un vaste éventail contributeurs de l’ensemble de la planète.